Édition Octobre 2016

  • Conseils et astuces pour les PME

Conseils et astuces pour les PME

partagez cette page :

À quoi ressemblera l'avenir des petites entreprises ? Jetons un coup d'œil à la success story d'une usine de cristal, dans une zone rurale de la République tchèque.

Les artisans de Rückl Crystal fabriquent d'exceptionnels objets en cristal au plomb, utilisant des techniques séculaires. Bien qu'ils soient en concurrence avec la verrerie industrielle produite en masse en Chine et en Pologne, Rückl survit et prospère. Comment y arrivent-ils ? C'est simple : ils vendent 80 % de leur production hors de la République tchèque, à des boutiques dans le monde entier.

De nombreuses petites entreprises restent à la traîne, en comparaison avec des entreprises dynamiques comme Rückl Crystal. Elles ne profitent pas des opportunités commerciales sur le marché international, soit parce qu'elles ne savent pas comment s'y prendre, soit parce qu'elles sont réticentes à prendre pied sur des marchés de cultures et d’économies différentes. Voici donc huit conseils ainsi que des outils pratiques pour vous aider à réussir dans vos échanges commerciaux à l'échelle mondiale :

  1. Rassemblez des informations : recherchez des informations factuelles sur les gens, l'histoire, le gouvernement, l'économie, la géographie, les systèmes de communication et de transport en vous tournant vers les chambres de commerce, les directions du commerce extérieur, les ambassades, les publications professionnelles, des rapports institutionnels ou encore des sites web — comme par exemple le site Global Entrepreneurship Monitor, la Banque Mondiale, et même la base d'intelligence World Factbook de la CIA, disponibles en ligne et entièrement gratuits*.
  2. Familiarisez-vous avec la langue: même si vous ne la parlez pas couramment, le fait de pouvoir vous exprimer dans la langue du pays concerné peut vous aider à briser la glace et à créer des relations d'affaires plus personnelles. Pour bénéficier de conseils utiles dans le domaine du marketing provenant de blogueurs à travers le monde — sur des sujets allant des médias sociaux aux statistiques web — rendez-vous sur GlobalThoughtz. Et pour étendre encore votre connaissance du marché mondial, rendez-vous sur des sites comme globalEDGE, B2B International ou encore le Global Small Business Blog.
  3. Gardez constamment un œil sur les dernières fluctuations en matière de taux de change. Leurs variations peuvent sérieusement entamer vos marges de profit. Par exemple, rendez-vous sur le site ExchangeRate et abonnez-vous afin d'obtenir les derniers cours. Servez-vous des outils de conversion de devises sur des sites comme Yahoo! Finance, x-rates et OANDA.
  4. Soyez un expéditeur intelligent : assurez-vous d'utiliser les voies d'expédition les plus intéressantes financièrement afin de répondre au mieux à vos besoins et à ceux de vos clients. Rendez-vous sur le Centre international de ressources FedEx pour consulter les profils détaillés de plus de 200 pays avec des informations sur les exigences spécifiques qui peuvent affecter votre expédition.
  5. Devenez un expert en réseaux sociaux : la croissance explosive des médias sociaux a été un des principaux moteurs des relations commerciales internationales. Par exemple, allez faire un tour du côté de MyVenturePad pour en apprendre davantage sur les stratégies les plus efficaces sur les réseaux sociaux pour les petites entreprises et pour profiter d'un ensemble de conseils pour se lancer dans la collaboration internationale B2B.
  6. Suivez les tendances : il est important de se tenir au courant de ce qui se passe dans l'économie mondiale, depuis les déficits budgétaires jusqu'aux booms dans le BTP dans certains pays. Les tendances évoluent rapidement, donc tenez-vous au courant de l'évolution de la situation via des blogs comme Mish's Global Economic Trend Analysis, Global Economy Matters et Global View Today.
  7. Tenez-vous au courant de la réglementation : les lois et règlements d'autres pays dans le domaine commercial sont souvent très différents de ceux de votre propre pays et peuvent parfois être difficiles à comprendre, voire vous plonger carrément dans la confusion. Mais ne vous épuisez pas à tout vouloir faire vous-même : appuyez-vous sur un conseil juridique qui s'y connaît en droit d'affaires international. De préférence, choisissez-en un qui vous a été recommandé par une autre PME.
  8. Découvrez le monde : faites des voyages à l'étranger. Rien ne remplace l'expérience personnelle, découvrir par soi-même l'autre pays et sa culture, la manière dont les gens y vivent et comment on y fait des affaires. Une fois que vous aurez décidé de lancer votre entreprise à l'international, préparez-vous à devenir un habitué des aéroports !

* Merci de noter, que, chez FedEx, nous ne sommes pas responsables du contenu de tout site ou page web externes mentionnés ou vers lesquels nous faisons un lien dans cette édition eNews. Le fait de suivre les liens indiqués dans cette édition et l'utilisation des informations qui s'y trouvent se font à vos propres risques et FedEx ne peut être tenu responsable de dommages ou de pertes subis par vous découlant de ou en relation avec votre utilisation de ces liens.

Article précédent

En savoir plus

Retour à l’Index

En savoir plus

Article suivant

En savoir plus