Dossier de presse


Vue d'ensemble

Federal Express Corporation a été crée par Frederick W. Smith, alors étudiant à l’université de Yale, avec pour idée de réussir à livrer des colis le jour suivant. En avril 1973, ce concept est mis en application : 14 avions Falcon de FedEx livrent les 186 premiers envois dans 25 villes américaines. Ces opérations inaugurent une nouvelle ère du transport international,  révolutionnant ainsi les pratiques commerciales.

Expansion aux États-Unis

En 1977, grâce à la déréglementation du transport aérien aux États-Unis, FedEx peut mettre en service plusieurs Boeing 727 et DC-10 (McDonnell Douglas), venus renforcer sa flotte de Falcon. En 1978, la société ouvre son capital et ses titres se négocient depuis à la bourse de New York sous le symbole FDX. Dix ans plus tard, le chiffre d’affaires atteint déjà le milliard de dollars, avant même toute fusion ou acquisition.

Expansion à l’international

En 1984, à la suite d’une série d’acquisitions d’entreprises internationales, FedEx commence à desservir l’Europe et l’Asie. Les premiers vols réguliers vers l’Europe démarrent en 1985.

En 1987, Federal Express rachète son intermédiaire canadien, Cansica Inc., qui devient dès lors une nouvelle filiale, Federal Express Canada ltd. Un an plus tard, en 1988, commencent les premiers vols cargo directs de FedEx entre les Etats-Unis et le Japon.

Federal Express fait l’acquisition de Tiger International Inc. en 1989, intégrant ainsi son réseau international au système FedEx. Le réseau Flying Tiger dessert déjà plus de 21 pays et posséde des autorisations d’exploitation uniques et étendues, des infrastructures, une forte expertise du fret international et une flotte de B747 et de B727.

L’année même, Federal Express commence à desservir le Moyen-Orient. Deux ans plus tard, en 1991, la société travaille avec son premier partenaire (Global Service Participant) en Afrique du sud. Dès lors, FedEx poursuit l’extension des zones desservies directement par l’entreprise et de son réseau de partenaires en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA).

Pionnier en technologie

Depuis sa création, FedEx reconnaît l’importance de l’utilisation des technologies les plus avancées afin de réduire les délais et les coûts du transport express, ceci pour mieux répondre aux attentes de ses clients.

En 1979, FedEx inaugure son premier service clientèle, doté d’outils automatisés.
Aujourd’hui, la société exploite l’un des plus grands réseaux informatiques et de télécommunications au monde, pour faire le suivi en temps réel de chaque colis.

Chaque coursier FedEx est muni d’un ordinateur de poche SuperTracker®, qui enregistre les envois dans le réseau FedEx. Ainsi, les clients peuvent suivre la progression de leur expédition enregistrée à chaque étape de son cheminement, par l’intermédiaire du logiciel  FedEx PowerShip® ou via Internet.

Des innovations devenues des classiques du transport express

FedEx a toujours occupé une place majeure dans le secteur du transport express en développant de nouveaux services dont notamment :

  • la première à proposer la livraison pour 10h30 le lendemain,
  • la première à livrer le samedi,
  • la première à garantir l’heure limite de livraison du fret,
  • la première à offrir une garantie de remboursement et une preuve de livraison gratuite.

Assurance-qualité – ISO 9001

En 1994, FedEx est l’une des premières entreprises à recevoir la certification ISO 9001 pour l’ensemble de son réseau, renouvelée en 1997 et 2000. C’est la première fois qu’un expressiste reçoit cette certification à l’échelle internationale. La norme ISO 9001 – la plus rigoureuse de la série ISO – englobe autant l’assurance de la qualité que sa gestion.
En septembre 2003, FedEx obtient le renouvellement de la norme ISO 9001 révisée
« 2000 international quality management standard ».

De Federal Express à FedEx

En 1994, Federal Express adopte de le nom de FedEx® , suite à une étude menée auprès d’employés, de clients et de concurrents. L’entreprise est aujourd’hui leader mondial du transport express, en transportant plus de 3,2 millions colis et documents par jour.
Sa flotte d’avions cargo, la 1ère au monde, a une capacité totale de 12 000 tonnes.
Chaque jour, les avions FedEx parcourent plus de 800.000 km et les coursiers plus de
4 millions de kilomètres.

Toute la force de la marque internationale FedEx 

FedEx est une filiale de FedEx Corporation, qui trace les orientations stratégiques et consolide les résultats financiers de sept filiales, autonomes au plan opérationnel mais réunies sous la bannière commune FedEx : FedEx Express, FedEx Ground & FedEx Home Delivery,
FedEx Freight, FedEx Custom Critical, FedEx Trade Networks, FedEx Supply Chain Services et FedEx Kinko’s.

A l’origine nommé FDX corp., FedEx Corp. est constitué en janvier 1998, avec l’acquisition de Caliber System inc. Dès lors, et ce pour toutes les acquisitions ultérieures, FedEx renforce la qualité de son service express et crée une entreprise diversifiée, aux activités distinctes mais complémentaires. Jusqu’en 2000, FDX Corp. a veillé à l’intégration de ces filiales, dont elle a enrichi les services et la technologie.

Pour intégrer encore plus étroitement le portefeuille de services, FDX Corp. prend le nom de  FedEx Corporation en janvier 2000. Dans le même temps, Federal Express devient FedEx Express, RPS est rebaptisé FedEx Ground, Roberts Express est renommé FedEx Custom Critical et Caliber Logistics et Caliber Technology deviennent FedEx Global Logistics.
Une autre filiale appelée FedEx Corporate Services (FedEx Services) entre en activité en juin 2000 pour centraliser les fonctions de ventes, marketing, service clientèle et soutien informatique de FedEx Express et de FedEx Ground.

Au cours de l’année suivante, un certain nombre d’acquisitions et de réorganisations permettent d’affiner la taille et l’activité des filiales FedEx. En février 2000, FedEx Corp. annonce l’acquisition de Tower Group International, une entreprise majeure dans le secteur de la logistique internationale et des technologies liées aux échanges commerciaux. Tower Group devient une nouvelle filiale de FedEx corp., appelée FedEx Trade Networks, qui fait l’acquisition de WorldTariff, société d’information sur les droits de douane. Aujourd’hui, FedEx Trade Networks est le plus grand agent en douane d’Amérique du Nord et un chef de file parmi les transitaires et les conseillers en échanges commerciaux.

En janvier 2001, FedEx Global Logistics réorganise son fonctionnement et améliore encore son service clientèle. FedEx Supply Chain Services est intégré à FedEx Services, et Caribbean Transportation Services à FedEx Trade Networks. FedEx Corp. finalise ensuite l’acquisition d’American Freightways, acteur majeur du transport routier, actif dans une quarantaine d’États américains du centre et de l’est, et qui devient la filiale FedEx Freight après sa fusion avec Viking Freight.

En décembre 2003, FedEx Corp. annonce l’acquisition de la société à capital fermé Kinko’s Inc, opération bénéfique aux deux entreprises. FedEx gagne ainsi l’accès au réseau des 1 200 magasins Kinko’s, améliore ses services de gestion de documents et accroît sa portée auprès des clients de toutes tailles. De son côté, Kinko’s gagne l’accès aux ressources et aux compétences nécessaires à l’expansion internationale de son réseau. Les 1200 centres Kinko’s, répartis dans de nombreux pays, proposent aujourd’hui un choix encore plus vaste de services d’expédition FedEx. Plus de quatre cents d’entre eux sont ouverts 24h/24, 7 jours/7. 

Toutes les sociétés acquises par FedEx Corp. pour diversifier sa gamme de services sont  choisies pour leur esprit « résolument positif », en totale adéquation avec celui de FedEx.

Aujourd’hui, FedEx Corporation est au premier rang des services d’expédition et d’information dans le monde et ses filiales fonctionnent selon un principe d’autonomie opérationnelle et de collaboration commerciale. Cette démarche permet à chaque filiale de livrer le meilleur service possible sur son marché et de profiter de l’image de FedEx, l’une des marques les plus reconnues au monde.

 

Dernière mise à jour : 24 octobre 2005