Édition Février 2018

  • Les futures tendances technologiques qui révolutionneront le secteur de la logistique

Les futures tendances technologiques qui révolutionneront le secteur de la logistique

partagez cette page :

Robots, véhicules autonomes, intelligence artificielle... L’avenir de la logistique ressemble à un scénario tout droit sorti d’un film de science-fiction. À la différence que ces concepts n’appartiennent plus à la fiction, mais désignent des technologies émergentes que FedEx contribue à façonner. Voici un aperçu de certaines des innovations qui révolutionneront bientôt nos habitudes d’expédition.

Le secteur de la logistique, qui représente 55 milliards de livres sterling sur le seul marché britannique, et des milliers de milliards de livres sterling dans le monde entier, est à la pointe de l’innovation technologique au niveau mondial. En tant que leader du secteur, FedEx fait depuis toujours figure de pionnier et accueille les nouvelles technologies avec enthousiasme depuis sa création il y a plus de 40 ans.

Fred Smith, PDG de FedEx, expliquait récemment : « L’innovation fait tourner le monde. Et FedEx a pour ambition de devenir le leader de cette révolution. Selon nous, il est de notre devoir de créer de la valeur ajoutée pour nos partenaires et de promouvoir des valeurs sociétales dans le monde entier. »

Les investissements réalisés par FedEx dans le domaine de l’innovation technologique, de la robotique à l’intelligence artificielle, pourraient réellement révolutionner le paysage de la logistique et avoir un impact à tous les niveaux : des petits envois individuels à la circulation des flottes de véhicules dans le monde entier.

Quelles sont donc ces nouvelles technologies ? Voici un aperçu des innovations attendues dans le secteur de la logistique.

  • Livraisons sans chauffeur : imaginez une flotte de petits véhicules respectueux de l’environnement sillonnant votre quartier pour faire des livraisons... et personne sur le siège du conducteur ! De la pure fantaisie ? Non, il s’agit bel et bien d’une véritable innovation actuellement mise au point par les chercheurs en nouvelles technologies chez FedEx.

    « Actuellement, l’une des plus grandes tendances technologiques est probablement le véhicule autonome, qui associe big data et intelligence artificielle, » explique Fred Smith. « Il s’agit d’un domaine de recherche essentiel pour la sécurité, dans la mesure où 90 % des accidents sont causés par une erreur humaine. »

  • Une application d’intelligence artificielle pour lancer un envoi : un jour, peut-être serons-nous capables d’initier un envoi simplement en l’ordonnant à notre assistant virtuel, qu’il s’agisse d’Amazon Echo ou de Google Home. Basée sur l’intelligence artificielle, l’application Alexa actuellement développée par FedEx est conçue pour comprendre, à terme, des commandes vocales telles que « Alexa, prépare un envoi », ce qui évitera de perdre du temps à remplir des formulaires ou à naviguer dans les menus.

    Selon Rob Carter, Directeur de l’information chez FedEx, qui n’est autre que le responsable des innovations technologiques chez le géant de l’expédition, les prochaines découvertes permettront de « donner des instructions à [Alexa], et [l’assistant virtuel] saura poser les bonnes questions pour s’assurer que tout est prêt. Il ne vous restera plus qu’à attendre l’arrivée d’un camion devant la porte de votre bureau pour récupérer les envois et les acheminer à bon port. »
  • Un seul chauffeur pour contrôler un convoi entier de camions : FedEx travaille en étroite collaboration avec Peloton Technology sur le concept de « peloton routier » ou convoi de véhicules autonomes. Cette technologie de pointe fait appel à des camions reliés électroniquement par petits groupes appelés « pelotons ». En s’appuyant sur des communications sans fil de véhicule à véhicule, le chauffeur du camion de tête contrôle les accélérations et freinages des camions qui le suivent. Conçue pour réduire la résistance au vent et économiser du carburant, cette technologie devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année.
  • Des camions autonomes : selon Rob Carter, le secteur de la logistique pourrait exploiter des camions entièrement autonomes d’ici la prochaine décennie. Pour développer cette technologie, la société FedEx s’est associée aux pionniers de l’automobile Daimler et Volvo. Ce constructeur a récemment effectué un trajet en semi-autonomie sur une autoroute allemande et a démontré les performances impressionnantes d’un camion de construction entièrement autonome dans une mine suédoise.

  • Des robots, nouveaux membres du personnel : en avril dernier, Sam, le premier robot en contact direct avec le public, a intégré les locaux new-yorkais de FedEx. L’un des clients a ainsi pu remettre son appareil Samsung défectueux à Sam, qui l’a ensuite fait parvenir à un technicien du back-office. Les employés du front-office ont ensuite procédé à la transaction avec le client. Selon Fred Smith, nous devrions bientôt voir de nouveaux assistants robotisés de ce type intégrer les équipes. Parmi les autres robots actuellement exploités par FedEx, nous pouvons citer Lil’Rico, Falcon ou encore le « bien nommé » Area 51.
  • Un assistant virtuel FedEx en ligne : à terme, l’assistant en ligne permettra aux clients de commander vocalement des services depuis des terminaux mobiles, sans taper ou écrire quoi que ce soit. Simple, mais efficace.
  • Des drones pour les livraisons commerciales : bien que certaines sociétés commencent déjà à utiliser des drones pour effectuer des livraisons, Rob Carter estime que les capacités de ces drones sont « limitées », dans la mesure où ils ne peuvent soulever que des colis d’un poids de 2,25 kg maximum et parcourir tout au plus 80 km. Toutefois, le Directeur de l’information affirme que FedEx étudie la possibilité d’utiliser des drones à voilure fixe, qui peuvent voyager sur des distances définies pour assurer des livraisons commerciales.
  • Robots-coursiers : la société FedEx s’investit tout particulièrement dans le développement des technologies robotisées, en particulier les solutions terrestres roulantes (par opposition aux drones), qui peuvent porter des charges lourdes et présentent une plus grande autonomie. Selon Rob Carter, nous verrons très probablement des robots déposer des colis à notre domicile ou à notre bureau d’ici quelques années.

Maintenant, imaginez un futur réunissant toutes ces technologies. Vous ordonnez à Alexa de préparer un envoi, un véhicule autonome vient à l’adresse indiquée, un robot-coursier se présente à votre porte pour récupérer le colis, le transporte dans le véhicule et repart. Plutôt épatant !

Et pour ceux d’entre vous qui se demandent ce qu'il adviendra des humains dans cet univers robotisé, le discours de Fred Smith se veut particulièrement rassurant : « N’ayez pas peur de la technologie, de l’innovation et des robots. Ces solutions ne font qu’accroître notre productivité. Elles permettent de réduire le coût des marchandises, et d’améliorer notre quotidien. »


http://about.van.fedex.com/blog/fred-smith-innovation-speech/
https://www.technologyreview.com/s/602896/fedex-bets-on-automation-as-it-prepares-to-fend-off-uber-and-amazon/
http://www.itechpost.com/articles/80596/20170204/fedex-use-self-driving-trucks-robots-alexa-make-deliveries-easier.htm
http://www.commercialappeal.com/story/money/industries/logistics/2017/04/06/fedexs-fred-smith-dont-afraid-technology-and-robots/100085444/

Retour à l’Index

En savoir plus

Article suivant

En savoir plus