Acre75.ca

Acre75.ca

Acre75.ca

Milverton, Ontario
Gagnante du Prix Argent 2019

 

 

 

Milverton, Ontario
Gagnante du Prix Argent 2019

 

 

 

L’héroïne d’une petite ville gagne le Prix Argent pour Acre75.ca

Virginia Ehrlich est le modèle même de la jeune fille d’une petite ville qui avait de grands rêves. Sa boutique en ligne, Acre75.ca, incarne l’esprit de son éducation au sein d’une communauté tricotée serrée. De fait, elle a nommé son entreprise en hommage à la ferme familiale de 75 acres où elle a grandi, à l’extérieur de Mildmay, en Ontario. Son site est maintenant géré depuis Milverton, à une heure en voiture au sud de sa ferme. Virginia y propose des cadeaux et des produits fabriqués à la main dans de petites villes canadiennes comme la sienne.

Avant de fonder Acre75.ca, Virginia avait travaillé comme coordonnatrice en marketing pour des entreprises et des organismes sans but lucratif. Ses débuts comme entrepreneure remontent à avril 2017, alors qu’elle était enceinte de sa fille Evelyn. Après mûre réflexion, elle a pris conscience de sa préférence pour une carrière qui lui permettrait d’adopter un style de vie plus souple, et qui reflèterait mieux son appartenance à une petite communauté. Désormais à la tête d’Acre75.ca, elle se sert de ses compétences en marketing et en image de marque pour offrir aux entreprises locales la reconnaissance et la visibilité qu’elles méritent.

Lorsqu’elle a démarré sa petite entreprise, Virginia voulait donner à sa boutique en ligne une touche plus personnelle, en présentant à ses clients les fabricants des produits qui les intéressaient. Elle a découvert que son initiative plaisait à sa clientèle, qui est heureuse de savoir où au Canada et par quels artisans sont conçus ces articles. « Je veux que mes clients vivent une expérience de magasinage en ligne entièrement canadienne et que, au bout du compte, l’argent dépensé soit réinjecté dans l’économie du pays », précise-t-elle.

Acre75.ca

Les premiers produits vendus par Virginia étaient des vases en bois faits à la main près de sa ville natale. Peu à peu, d’autres marchandises de qualité se sont ajoutées à ses stocks, en provenance de partout au Canada. Après avoir visité quelques salons d’artisanat, la jeune femme a pu compléter sa gamme de produits en ligne, où l’on trouve à présent des préparations pour crêpes, des emballages réutilisables pour aliments en coton et cire d’abeille, des sous-verres aux motifs complexes, et plus encore. L’entrepreneure a aussi trouvé des façons ingénieuses de rationaliser ses activités. Entre autres, elle propose aux fournisseurs des applications en ligne pour héberger leurs produits sur Acre75.ca.

Virginia se sent incroyablement privilégiée d'avoir remporté le Prix Argent du Concours de bourses pour petites entreprises. « J’ai hâte d’utiliser l'argent de la bourse pour mieux promouvoir Acre75.ca et augmenter la fréquentation du site, de même que pour annoncer de nouveaux produits et aider encore plus d’artisans canadiens, poursuit-elle. Jamais je n’aurais imaginé que mon amour des petites villes serait un jour reconnu de la sorte. »  

APPRENTISSAGES

Diriger une petite entreprise à domicile tout en prenant soin d’une famille comporte des défis particuliers. Virginia a retenu plusieurs leçons essentielles depuis la fondation d’Acre75.ca. Voici ce qu’elle recommande principalement aux propriétaires de petites entreprises :
 

  1. Soyez votre patron

    Virginia sait que, pour diriger efficacement son entreprise, elle doit être présente à son poste. Par conséquent, même si elle n’a pas de patron, elle veille à demeurer assidue, responsable et concentrée sur ses tâches.

    « Il m’arrive d’être démotivée et de n’avoir aucune envie de me rendre à mon bureau au sous-sol pour y travailler, explique-t-elle. C’est pendant ces passages à vide que j’ai appris à me discipliner. Je me pose également la question suivante : "Si je travaillais pour une firme et que j’avais un patron, est-ce que j’aurais la possibilité de m’absenter sans raison valable?" »

  2. Liez-vous avec d’autres entrepreneurs

    La route de l’entrepreneuriat est souvent solitaire, mais Virginia met un point d’honneur à entretenir des liens avec d’autres entreprises, à la fois pour élargir ses activités et garder le moral.

    « Je n’étais pas préparée au fait que l’entrepreneuriat pouvait nous isoler ainsi, alors que je suis moi-même une personne très sociable, dit-elle. Je m’applique à rester en contact avec plusieurs entrepreneurs, car il est important que nous puissions discuter des hauts et des bas que nous traversons avec des personnes qui nous comprennent. C’est aussi une excuse pour sortir du bureau. Communiquer avec les autres a eu une incidence plus que bénéfique pour mon moral, mais aussi sur mon entreprise. »

  3. Lancez-vous!

    Virginia conseille à ceux qui veulent fonder une petite entreprise de se lancer sans faire traîner les choses.

    « Il est facile de s'attarder indûment à chaque menu détail de son entreprise, note-t-elle. Je suis une personne très organisée, mais j’ai appris au cours des deux dernières années qu’il faut parfois simplement aller de l’avant, même si l’on ne connaît pas toutes les réponses. Trop de planification peut mener à la stagnation. Quelle que soit la tournure que prendra votre projet, vous n’aurez pas de regrets, pourvu que vous adoptiez une approche axée sur la croissance et que vous tiriez profit de vos erreurs. »