Honeybee

Honeybee Hub Inc.

Honeybee Hub Inc.

Toronto, Ontario
Gagnante d'un Prix Bronze 2019

 

 

 

Toronto, Ontario
Gagnante d'un Prix Bronze 2019

 

 

 

La vision d’Honeybee quant à l’avenir de la recherche lui vaut le Bronze au Concours de bourses pour petites entreprises FedEx 2019

Oui. Il existe bel et bien une application sur la recherche. Honeybee Hub Inc., une entreprise basée à Toronto, pose des actions novatrices pour révolutionner les études de recherche. Catherine Chan, cofondatrice et chef de la direction de Honeybee Hub Inc., a en effet conçu une plateforme qui facilite l’affichage d’études locales et rend les frais de participation aux études plus abordables pour les chercheurs. Étudiante-chercheuse en milieu universitaire, dans les hôpitaux, au sein des entreprises et pour le gouvernement, Catherine a noté au fil du temps, comme beaucoup de ses collègues, que le recrutement et la participation étaient les plus importants obstacles aux études de recherche. Elle a donc fondé Honeybee Hub Inc. dans le but d’inciter les gens à découvrir celles qui sont en cours et à y participer.

Alors qu’elle préparait une maîtrise en sciences de la nutrition à l’Université de Toronto, Catherine a mené une enquête sur les pâtes riches en protéines et a pu constater d’elle-même les défis inhérents à la recherche.

« J’étais sur le point de retarder l’obtention de mon diplôme, car j’avais beaucoup de difficulté à trouver des participants et le tout coûtait cher, explique Catherine. Bien que nous ayons investi des sommes importantes en publicité dans les transports en commun, nous n’avons réussi à recruter que la moitié des participants nécessaires. »

À la fin de l'étude, certains participants ont dit souhaiter collaborer à d'autres études de recherche rémunérées et ont demandé s’il existait une application qui permettrait d’en trouver plus aisément. C’est alors que Catherine a eu l’idée de créer une plateforme sous la forme d’une application en ligne afin de répondre à ce vœu.

« Après avoir passé la journée en laboratoire, je rentrais chez moi et je travaillais à définir le cadre de l’application, raconte-t-elle. Avant d’obtenir mon diplôme et pendant que je rédigeais mon mémoire, j’ai suivi un cours du programme d’accélérateur à l’Université de Toronto. Une fois mon diplôme en poche et comme mon projet était avancé, j’ai commencé à bâtir une plateforme et à constituer une équipe. Peu après, j’y travaillais à temps plein. »

La décision de Catherine de se tourner vers l’entrepreneuriat après ses recherches universitaires ne lui est pas venue d’un coup. Elle l’a prise après mûre réflexion, pour se consacrer à sa passion de faire progresser la recherche. Elle savait que d’autres chercheurs éprouvaient les mêmes difficultés, jour après jour, et elle leur permettrait de les aplanir.

« Pendant ma maîtrise, mon directeur de mémoire m’a accompagnée et m’a aidée à trouver le courage de lancer ma propre compagnie, se souvient Catherine. Je le consulte encore, car il possède beaucoup d’expérience et il est toujours heureux de m’épauler. »

Grâce au soutien indéfectible de ses mentors et de ses cofondateurs, la nouvelle entrepreneure a développé ses activités et dirige maintenant une petite équipe, incluant des stagiaires d’été qui contribuent à l’essor de sa société. Bien qu’Honeybee Hub soit encore jeune et uniquement disponible au Canada, Catherine profite d’un soutien international et d’un intérêt croissant pour l’expansion de son application.

« Je reçois des messages de personnes qui me posent des questions telles que : "Puis-je participer à une étude dans ma région?" ou "Comment faire pour afficher mon étude?", rapporte-t-elle. Après les difficultés financières que j’ai connues, un tel intérêt à l’échelle locale comme internationale me motive et me donne envie de continuer. »
 

Honeybee

Lorsque Catherine a appris qu’elle avait gagné l’un des Prix Bronze du Concours de bourses pour petites entreprises FedEx, elle s’est montrée particulièrement enthousiaste et reconnaissante. Elle prévoit d’utiliser l’argent de la bourse à l’automne pour embaucher un étudiant en génie logiciel, dans le cadre d’un programme coopératif d’une université prestigieuse en Ontario. Elle aimerait aussi investir une partie de ce prix en services marketing afin de sensibiliser le public à la participation aux études.

Honeybee Hub Inc. vient tout juste de démarrer et, déjà, elle a mis en relation de nombreux participants avec des chercheurs du Grand Toronto. Catherine espère qu’elle pourra, avec le temps, élargir sa plateforme et susciter un engouement pour les études de recherche ailleurs dans le monde. Elle conclut ainsi : « Je constate un fort intérêt pour l’application à l’international et nous y serons présents dans l’avenir, mais actuellement, je dois mettre mon énergie à rester concentrée sur l’expansion locale. Cette bourse nous donne la possibilité d’agir concrètement et d’explorer des avenues novatrices avec des ingénieurs de grand talent. »  

APPRENTISSAGES

Concevoir une application nouvelle et cultiver une communauté en ligne représentent des tâches considérables. Catherine en a tiré plusieurs leçons et offre ces conseils aux propriétaires de petites entreprises :
 

  1. Suivez vos passions.

    Diriger une entreprise en ligne est astreignant, et Catherine croit que les premiers gages de succès sont dans la volonté de réaliser ses passions et de toujours garder à l’esprit ses sources d’inspiration.

    « Je ne me serais pas rendue aussi loin si je n’avais pas nourri ma passion pour l’avancement de la recherche, fait-elle remarquer. Je pense à l’impact phénoménal qu’aura la plateforme Honeybee Hub Inc. sur les études de recherche, et c’est ce qui m’inspire. »

  2. Connaissez vos limites et allez chercher de l’aide au besoin.

    Avant de lancer Honeybee Hub Inc., Catherine était étudiante et consultait son directeur de maîtrise ainsi que d’autres spécialistes pour obtenir de l’aide.

    « Je veux m’impliquer dans tous les aspects de mon entreprise, souligne-t-elle, même si certains me sont peu familiers. Au début, je voulais tout faire moi-même, y compris apprendre à encoder, mais je me suis vite aperçue que pour réussir, il fallait aussi s’entourer d’experts. »

  3. Ne sous-estimez pas l’influence des médias sociaux.

    L’application de Catherine est suivie par de nombreux abonnés partout dans le monde, et l’entrepreneure a été très surprise de l’intérêt soulevé par Honeybee Hub Inc. Elle a donc décidé de créer une page Instagram afin que chacun puisse suivre ses activités. 

    « Tout au long du processus, et alors même que l’application était peu connue dans les médias, les gens voulaient en savoir plus, ajoute-t-elle. La création de nos pages sur les médias sociaux était absolument nécessaire pour que tous, chercheurs et participants potentiels, puissent participer à la conversation et joindre notre communauté. »