Yes Crickets

Yes Crickets

Yes Crickets

Owen Sound, Ontario
Gagnante d'un Prix Bronze 2019

 

 

 

Owen Sound, Ontario
Gagnante d'un Prix Bronze 2019

 

 

 

Yes Crickets est transportée de joie d'avoir gagné l’un des Prix Bronze du Concours de bourses pour petites entreprises FedEx 2019

La jeune entreprise de Joe Shouldice, axée sur l’avenir, fait jaser et nous fait connaître les grillons de près – littéralement. De fait, ce petit insecte est l’un des responsables du déménagement de Joe, qui a troqué son studio de graphisme à New York pour une ferme de grillons au Canada. C’est en effet lui qui détient et exploite l’entreprise Yes Crickets de Owen Sound, en Ontario, où il adopte une approche unique en matière d'élevage responsable et tente de convaincre la prochaine génération de Canadiens des bienfaits du grillon comme ressource alimentaire durable. La compagnie fabrique des collations et de la poudre de protéines à base de grillons séchés, qu’elle vend dans des boutiques en ligne, des restaurants locaux et d’autres petites entreprises.

La création de Yes Crickets s’est étalée sur plusieurs années. Tout a commencé quand Joe, au début des années 2000, a lu un article qui affirmait que les grillons seraient à l’avenir une source de nourriture partout dans le monde. En 2013, alors qu’il réfléchissait encore à cet article, un rapport sur l’agriculture qui venait d’être publié indiquait que l’agriculture industrielle et les sources traditionnelles de protéines ne seraient bientôt plus suffisantes ni réalistes en raison de l’augmentation rapide de la population mondiale, et que les insectes pourraient bien être une solution alternative.

Originaire de Toronto, Joe vivait à New York en 2017 en tant que graphiste et avait déjà remporté un prix Grammy. Sa conjointe et lui ont décidé à cette époque qu’il était temps de prendre une année sabbatique pour faire le tour des États-Unis, puis de s’installer au nord de la frontière, au Canada.

« Pendant notre voyage, nous avons visité des fermes de grillons et nous avons pu constater qu’il n’y avait pas de normes particulières pour ce type d’élevage, explique-t-il. Les éleveurs déjà établis nous ont tenu des propos encourageants et nous ont fait profiter de leurs connaissances, car selon eux la demande pour les grillons ne cesserait de croître. En y pensant bien, ma conjointe et moi avons été persuadés que nous pourrions nous-même démarrer une ferme similaire, alors que l’industrie en était encore à ses balbutiements. »

Peu après, Joe et sa famille s’installaient à Owen Sound, où Joe a fondé Yes Crickets. Il trouve gratifiant d’être propriétaire-exploitant et de travailler dans ce domaine. Il fait désormais tout lui-même, depuis l'élevage et le traitement jusqu’au marketing et à la conception des emballages.

Toutefois, ce qui le passionne vraiment est l’aspect durable de l'élevage de grillons. « Par comparaison, dit-il, les grillons n’ont besoin que de 2 % de l’eau et d’un huitième des pâturages nécessités par les bovins, tout en n'émettant que 1 % du méthane. Ils sont également une source exceptionnelle de vitamine B12, de calcium, de fer et de fibres, et aident à soulager le côlon irritable. »  

Yes Crickets

« J’utilise les espèces de grillons les plus savoureuses, car je tiens à ce que mes clients connaissent la meilleure expérience gustative possible, surtout s’ils y goûtent pour la première fois », précise-t-il.

Comme bien d’autres éleveurs de grillons, Joe a dû surmonter plusieurs obstacles au long de son parcours. « L’élevage des grillons pose certains défis, dit-il, car ces insectes ont besoin d’un environnement particulier pour se développer. Le moindre changement de température ou d’humidité peut anéantir six semaines de production et rendre les insectes impropres à la consommation. »

D’un point de vue marketing, Joe mise sur une clientèle jeune, de même que sur tous ceux et celles qui veulent essayer quelque chose de nouveau et différent et qui ne sont pas rebutés par les insectes.

C’est dans cette optique que Joe a noué une excellente relation d'affaires avec un restaurant local, qui augmente régulièrement le volume de ses commandes. « Parfois, j’ai peine à croire qu’ils m’en achètent autant, observe-t-il. Faire partie de la communauté d’affaires locale et voir que mes produits sont recherchés, c’est ce qui me motive le plus. »

Lorsque Joe a reçu un appel l’avisant qu’il avait gagné l’un des Prix Bronze du Concours de bourses pour petites entreprises FedEx, il était très occupé. Il raconte : « Je participais à un documentaire sur ma ferme d'élevage. Cette nouvelle m’a réjoui au plus haut point!

J’envisage de consacrer l’argent de la bourse à l’achat d’un déshydrateur plus puissant qui accélérera le traitement, et à l’aménagement d’une pièce à température et à humidité contrôlées, qui uniformisera le rythme de croissance des insectes. »

Joe prévoit également d’embaucher d’autres éleveurs pour le seconder, sans pour autant augmenter la taille de sa ferme, car il souhaite continuer de s’impliquer dans les activités quotidiennes de son entreprise. « Je veux poursuivre mon but, qui consiste à proposer mes produits à davantage de Canadiens, de la manière la plus écologique possible », conclut-il.  

APPRENTISSAGES

Élever de petits insectes est une tâche délicate, et Joe en a retenu certaines leçons à mesure qu’il progressait. Maintenant que Yes Crickets a pris la route de la croissance, Joe offre ces quelques brins de sagesse aux autres propriétaires de petites entreprises :
 

  1. Prenez le pouls de votre clientèle.

    Il est primordial de reconnaître et d’apprécier les clients fidèles, aussi bien que les clients potentiels. Joe recommande aux entrepreneurs d’être attentifs à leur clientèle pour mieux réussir.

    « Afin de stimuler le développement de mon entreprise, j’ai écouté mes clients et j’ai veillé à leur offrir les meilleurs produits possible, déclinés en plusieurs saveurs attrayantes, dit-il. Les consommateurs y ont été sensibles et ils me sont fidèles. »      

  2. Trouvez le juste équilibre entre votre entreprise et votre vie personnelle.

    Avant de démarrer Yes Crickets, Joe n’avait pas réussi à concilier son travail et sa vie personnelle, et avait manqué plusieurs événements familiaux importants.

    « Préparez-vous à faire de longues journées, mais n’oubliez jamais ce qui vous rend heureux. Pour moi, c’est de passer du temps en famille. Ces moments de repos me rappellent aussi combien j’aime mon travail. »

  3. Réseautez avec des spécialistes de votre industrie.

    Bien avant la création de Yes Crickets, Joe s'était déjà renseigné sur le monde complexe de l’élevage de grillons en consultant divers intervenants du secteur. 

    « Le fait de communiquer avec d’autres éleveurs et d’écouter leurs conseils m’a aidé à lancer mon entreprise. J’ai gagné du temps et réalisé des économies, constate-t-il. Il est important d’apprendre de ses erreurs, mais il est tout aussi crucial de réseauter pour éviter des frais de démarrage inutile. »