Le dernier tour du monde de Toutânkhamon
Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon

Le trésor de Toutânkhamon s'envole pour un tour du monde

Les reliques du roi Toutânkhamon

Dans les coulisses du voyage d'un trésor

Chargement du trésor de Toutânkhamon à bord d'un avion FedEx

Comment acheminer des artefacts vieux de 3 300 ans aux quatre coins du globe

Image d'une des reliques

Dévoiler l'Histoire : l’héritage des pharaons

Dans les coulisses du voyage d'un trésor

KING TUTANKHAMUN

Comment acheminer des artefacts vieux de 3 300 ans aux quatre coins du globe

Transporter les trésors du roi Toutânkhamon requiert une extrême rigueur et d’infinies précautions.

En tant que prestataire logistique officiel de l’exposition Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon, FedEx a transporté 20 caisses renfermant environ 14 500 kg d’objets inestimables sur plus de 10 000 km.

Ces reliques ancestrales sont extrêmement sensibles à la température et à l’hygrométrie ambiantes. La conservation des matériaux à des températures moins élevées prolonge leur longévité, tandis que les variations thermiques rapides risquent d’avoir des effets néfastes, notamment sur les métaux et la pierre. L'instabilité du taux d'humidité entraîne la dilatation et la contraction répétées des objets, ce qui peut les endommager et accélérer leur détérioration.

Dans le cadre de l’exposition Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon, plus de 150 pièces ont été soigneusement emballées dans des caisses construites sur mesure. L’opération a été supervisée par les membres du Musée égyptien du Caire, et les caisses ont été équipées de capteurs d'inclinaison spécialisés.

Les œuvres ont été acheminées depuis Los Angeles sous l’escorte d’une équipe de sécurité spéciale et d’un conservateur égyptien. Les trésors ont ensuite été embarqués à bord d’un FedEx 777F dédié, l’un des aéronefs les plus éco-énergétiques de la flotte FedEx. Après le chargement, les pièces ont été placées au centre de l’appareil, à l’écart des portes. Cette précaution a permis de réguler le flux d’air et de limiter les variations thermiques, puisqu’il s’agit de l’endroit de l’appareil où la température est la plus stable.

Une fois arrivées à Liège, les caisses ont été chargées à bord de camions spéciaux à température contrôlée pour la dernière partie du trajet entre l’aéroport et la Grande Halle de la Villette.

L’exposition sera à Paris du 23 mars 2019 au 15 septembre 2019. Après avoir fait le tour du monde, les pièces rejoindront le nouveau Grand Musée égyptien du Caire, où elles seront intégrées à l’exposition permanente. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.expo-toutankhamon.fr.
 

Dévoiler l'Histoire : l’héritage des pharaons

En 1332 avant J.-C., un garçon de neuf ans accède au trône de l’un des plus grands empires au monde. 

Dix ans plus tard, le jeune roi décède et le nom de Toutânkhamon tombe dans l’oubli pendant plus de 3 000 ans.

En 1922, Howard Carter découvre le tombeau du souverain. Il s’agit de la sépulture royale la mieux préservée d'Égypte. Dès lors, la place du roi Toutânkhamon dans l’Histoire change à jamais. 
 

Toutânkhamon et un archéologue

 

Pendant plus de trois millénaires, l’Égypte ancienne fut gouvernée par 150 pharaons. Certains d’entre eux, tels Houni ou Sekhemkhet, furent rapidement oubliés, tandis que d’autres, comme Khéops et Ramsès II, entrèrent dans la légende.

Tout au long de l’Antiquité, la plupart des tombeaux de pharaons, enfouis dans les pyramides de la Vallée des Rois, furent pillés pour leur or, leurs bijoux et autres trésors. Étonnamment, la tombe du roi Toutânkhamon échappa à la convoitise des pilleurs.

Les informations que nous a livrées le tombeau du jeune roi ont forgé notre actuelle compréhension de l'Égypte ancienne.

Les objets ont permis de répondre à de nombreuses questions, notamment sur les pharaons et les coutumes des Égyptiens de l’Antiquité. Et au cours du dernier siècle, la science est entrée en scène, venant combler encore davantage de lacunes.

Les premières analyses ont révélé que Toutânkhamon avait souffert d’une fracture du fémur et d’autres blessures osseuses.

Le développement des tests ADN et les méthodes scientifiques modernes ont permis de réaliser des examens plus minutieux, et notamment de découvrir que le roi avait été frappé par la malaria plus d’une fois durant sa courte existence. Le processus d'embaumement et de momification égyptien a réellement favorisé la préservation de ce qui est aujourd’hui la plus ancienne trace génétique connue de la maladie.

Venez découvrir l’exposition TOUTÂNKHAMON, le Trésor du Pharaon, qui sera présentée dans 10 villes à travers le monde. Vous pourrez y admirer plus de 150 des trésors du tombeau du roi Toutânkhamon, et notamment de nombreux objets personnels du jeune souverain qui l’ont accompagné dans la vie et dans la mort : des bijoux en or, des sculptures ainsi que des objets rituels.

FedEx, fournisseur officiel des services logistiques pour la tournée, a mis en œuvre son réseau international afin d’assurer le transport des objets de Los Angeles jusqu'à la Grande Halle de la Villette à Paris.