Plus grandes, plus audacieuses, plus intrépides : le secret des PME qui réussissent

David Binks

Les profils d’entrepreneurs sont très variés. Au cours de la Semaine européenne des PME, l’esprit d'entreprise a été plébiscité. Et s'il est vrai que toute bonne chose a une fin, l'enthousiasme suscité par l'événement ne doit pas s’arrêter là.

Il s’agit de profiter de cette opportunité afin d'entamer une réflexion sur l'entreprise à travers toute l'Europe, et plus particulièrement sur le potentiel de croissance des PME sur le vieux continent. Les petites et moyennes entreprises pourraient bien être un des piliers de l'économie européenne. Cependant, si elles n’évoluent pas, elles risquent de se laisser distancer. Selon les estimations, d'ici 2020, les marchés émergents bénéficieront de 70 % de la croissance mondiale.

L'UE compte plus de 20 millions de PME , constituant la grande majorité de sa puissance commerciale. Ces entreprises représentent des millions d'opportunités de dynamiser l'économie, d'améliorer le marché de l'emploi et de tirer la croissance vers le haut. Mais plus important encore, le potentiel de la plupart de ces PME ne réside pas dans leur activité domestique mais dans leurs activités à l'international. Actuellement, seulement 13 % des PME européennes sont actives au-delà des frontières de l'UE.

En 2013, le Royaume-Uni a enregistré la plus forte croissance des exportations au sein de l'UE, loin devant les autres grandes économies. Si le Royaume-Uni ouvre la voie dans le domaine des exportations en Europe, il n'en demeure pas moins qu'il reste encore beaucoup à accomplir. L'Europe ne représente que 12 % de la population mondiale. Par conséquent, les entreprises qui n'exportent pas en dehors de l'Union européenne se privent de toute possibilité de proposer leurs services et produits aux 88 % restants, soit environ 6 milliards de futurs consommateurs.

Cette Semaine dédiée aux PME a permis de mettre en exergue un message très clair : les petites entreprises désireuses de réussir au cours des prochaines années ont tout intérêt à devenir plus grandes, plus audacieuses et plus intrépides. En d'autres termes, elles peuvent retirer de nombreux avantages à voir plus grand dans leurs stratégies de lancement, à être plus audacieuses en diversifiant leurs offres et plus téméraires en s'aventurant sur de nouveaux marchés mondiaux.

Du défi à l'opportunité

La voie du succès à l'international est souvent semée d'embûches. Et nombreux sont les obstacles qui empêchent les PME de pleinement réaliser tout leur potentiel. Selon le rapport « Great British Export Report », les obstacles les plus fréquents à l'exportation sont nombreux : connaissances, temps et vision. Fait significatif, les PME interrogées ont déclaré qu'à leurs yeux, la deuxième plus grande économie mondiale, la Chine, était le marché le plus difficile pour l'exportation. Il représente donc d'innombrables opportunités de croissance inexploitées, à mesure que ses conditions économiques s’améliorent. Chaîne d’approvisionnement, barrière de la langue, droits de douane, sont autant d’d’inquiétudes régulièrement évoquées par les PME dans l'ensemble de l'Europe.

L'exportation à l'international est une entreprise qui exige du temps et des ressources, et les PME s'en inquiètent. Ce que les PME oublient, c'est qu'il leur est inutile d'être un expert en la matière. Ce rôle incombe au spécialiste de la logistique. Et c'est la raison pour laquelle il est essentiel de bénéficier d'un accompagnement adapté dès le départ.

La chaîne d’approvisionnement, une source de valeur ajoutée

Pour réussir dans leurs objectifs ambitieux, les PME peuvent étudier chaque maillon de leur chaîne de distribution et anticiper les éventuelles difficultés avant qu’elles n’apparaissent. Cette démarche permet souvent de mettre en lumière des idées ou méthodes capables de générer de la valeur ajoutée par la rationalisation des processus. Par exemple, lors de l'exportation de marchandises, il peut être intéressant de penser à établir un « passeport » pour les envois et effectuer les contrôles nécessaires avant l'expédition, exactement comme il faut le faire avant de partir en vacances. Un prestataire de services logistiques pourra identifier les éventuelles difficultés du client et expliquer les règles en vigueur dans le pays de destination.

Article précèdent

Retour

Voir tous les articles

Cliquez ici

Article suivant

Suivant

Facebook Share  Partager ces informations

Partager sur Facebook