• Exploring new markets

La Chine, votre plus importante opportunité



Avec des ventes en ligne record de 750 milliards de dollars l’an passé1 – plus que la Grande-Bretagne et les États-Unis réunis – la Chine est aujourd’hui le plus important marché de e-commerce au monde. Face à l’engouement de plus en plus marqué pour les produits étrangers et à une augmentation estimée du nombre de nouveaux consommateurs de 200 millions2 d’ici 2020, si vous n’avez pas encore intégré l’Asie dans votre stratégie commerciale, il est temps de le faire.

Partagez cette page

On peut donc affirmer que le e-commerce chinois connaît un véritable boom. Les statistiques les plus récentes sont unanimes :

  • 40 % des ventes en ligne mondiales sont réalisées en Chine3.
  • En juin, le gouvernement a annoncé une hausse de 41 % des transactions de e-commerce en glissement annuel4.
  • Le volume des affaires devrait atteindre 1 700 milliards de dollars d’ici 2020, un chiffre de 80 % supérieur à celui des ventes aux États-Unis5.
  • Dans trois ans, le marché chinois du e-commerce sera plus important que celui des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, du Japon et de la France réunis6.
  • Et ce marché devrait par ailleurs enregistrer une hausse annuelle de 27 % au cours des trois prochaines années.
  • Aujourd’hui, l’Empire du Milieu compte 731 millions d’internautes, un chiffre supérieur à l’ensemble de la population européenne7.
  • 467 millions de ces internautes réalisent des achats en ligne, et ce chiffre ne cesse d’augmenter chaque jour7.

L’heure est venue de commercer avec la Chine


Les consommateurs chinois ont un plus grand pouvoir d’achat et sont mieux connectés que jamais

L’explosion du e-commerce en Chine s’explique par trois grandes tendances : la hausse des revenus, une plus grande connectivité dans les zones rurales et le développement de la classe moyenne. En d’autres termes, la population chinoise (qui compte aujourd’hui près de 1,4 milliard de personnes) bénéficie d’un plus grand pouvoir d’achat, est davantage connectée et davantage consciente des joies du commerce en ligne.

Heureusement pour les entreprises qui ne disposent pas d’un point de vente en Chine, les produits nationaux ne sont pas les seuls à alimenter cette envolée du e-commerce. Les produits étrangers sont eux aussi très demandés car ils sont souvent considérés comme de meilleure qualité et plus fiables.

En fait, l’engouement suscité par le e-commerce international est tel que plusieurs nouveaux mots décrivant ce phénomène ont récemment vu le jour. Par exemple, « haitao » signifie acheter des articles d’importation sur des sites marchands tandis que « daigou » désigne le fait qu’un acheteur achète des articles dans une boutique traditionnelle à l’étranger pour votre compte9.

Quels sont les produits les plus demandés par les consommateurs chinois ?


Les vêtements, les chaussures et les accessoires figurent parmi les articles les plus vendus

Comme dans tous les secteurs commerciaux, certains produits rencontrent un plus vif succès que d’autres. Les vêtements, les chaussures et les accessoires sont très demandés en Chine, comme partout ailleurs dans le monde. Ces catégories représentent jusqu’à 25 % de l’ensemble des ventes en ligne réalisées dans le pays10. Et les marques étrangères sont extrêmement prisées. Parmi les autres produits très demandés figurent, notamment :

  • L’alimentation et les boissons
  • Les articles de maternité et pour bébé
  • Les produits de bien-être tels que les vitamines
  • Les vêtements et équipements de sport
  • Les super-aliments exotiques, dont les baies d’açai et les graines de chia

Conseils et astuces très utiles pour réussir en Chine


Les propriétaires de plusieurs terminaux passent plus de temps à faire du shopping en ligne que les internautes qui ne possèdent qu’un smartphone

1. Assurez-vous que votre boutique en ligne est compatible avec les formats mobiles : les transactions mobiles représentent aujourd’hui plus de 50 % de toutes les ventes de e-commerce réalisées en Chine, et ce chiffre devrait atteindre 75 % d’ici 202111. Par conséquent, veillez à offrir une expérience utilisateur fluide.

2. Mais ne négligez pas vos autres canaux pour autant : un rapport relatif au e-commerce chinois réalisé par le cabinet de conseil McKinsey révèle que même si la Chine est un marché avant tout mobile, les propriétaires de plusieurs terminaux - qui utilisent des ordinateurs portables, des smartphones et des tablettes - se consacrent davantage au shopping en ligne (+17 %) que les acheteurs ne possédant qu’un téléphone portable12.

3. Faites bon usage des réseaux sociaux : il est indispensable de disposer d’une forte présence sur les réseaux sociaux. De plus en plus de consommateurs chinois utilisent les réseaux sociaux pour réaliser des achats et 14 % supplémentaires utilisent les réseaux sociaux pour interagir avec les commerçants13.

4. Intéressez-vous aux sites de commerce en ligne les plus populaires : des sites tels que TMall Global permettent aux commerçants étrangers de commercialiser plus facilement leurs produits en Chine. La plateforme se charge de l’ensemble des formalités administratives et aide les entreprises à réaliser les opérations de marketing et de branding.

5. Faites appel à un traducteur professionnel : rien n’est plus rédhibitoire pour les acheteurs potentiels qu’un site truffé d’erreurs grammaticales. Pour traduire vos documents, veillez à faire appel à un traducteur de langue maternelle qui, de préférence, connaît le marché.

Il ne fait aucun doute que vous positionner sur le marché asiatique - même virtuellement - pourrait bien être une réelle aubaine pour votre entreprise en ligne. Et avec FedEx Express à vos côtés pour vous aider à réaliser les formalités douanières et à respecter vos délais de livraison, le Chine pourrait bien être un nouvel eldorado.

Partagez cette page

Inscrivez-vous à notre newsletter dès aujourd’hui

Les articles les plus consultés

Vous aimerez probablement aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter dès aujourd’hui