• Six Top Tips for SMEs to Boost Cross-Border Trade

Conseils > Six conseils essentiels pour aider les PME à renforcer les échanges transfrontaliers

 

Six conseils essentiels pour aider les PME à renforcer les échanges transfrontaliers

Par Raj Subramaniam,
Vice-Président Exécutif, Stratégie Globale et Marketing, FedEx

Découvrez la liste de nos six conseils essentiels, résultat de la dernière étude mandatée par FedEx et intitulée « Saisir les opportunités du commerce transfrontalier ». Dans le cadre de cette étude, Forrester Consulting a interrogé plus de 9 000 acheteurs en ligne du monde entier ainsi que 34 PME ayant des activités de e-commerce transfrontalier. Quelle en est la principale conclusion ? En 2015, les entreprises européennes doivent personnaliser leur offre en ligne en fonction des préférences d'une multitude de consommateurs, une approche de « proposition universelle » qui génère plus d’insatisfaction qu’autre chose.

  1. Démarquez-vous !
    Les acheteurs sont influencés par différents facteurs lors de leurs achats transfrontaliers, mais la principale motivation pour acheter un produit à l'étranger est que celui-ci n'est pas disponible dans leur pays. L'étude démontre ainsi que 75 % des personnes interrogées considèrent ce critère comme ayant « de l'influence » ou « une grande influence » sur leur choix.
  2. Référencez vos produits sur une place de marché reconnue.
    La majorité des personnes interrogées, et cela dans chaque pays, ont cité les principaux distributeurs multimarque ou places de marché en ligne comme étant leur premier choix, parmi cinq types d’entreprises, pour leurs achats transfrontaliers.
  3. Faites appel à un expert logistique.
    Travaillez en étroite collaboration avec au moins une grande entreprise logistique. Ces fournisseurs peuvent en effet vous offrir une couverture mondiale, des livraisons rapides et fiables, ainsi que des tarifs compétitifs. Toutefois, ce qui démarquera vraiment les fournisseurs de premier plan est le service et l'assistance que ceux-ci peuvent vous offrir pour le calcul des taxes et droits de douane, la prise en charge de la documentation, la possibilité pour le commerçant de facturer à l'avance les droits, et enfin la gestion simple des retours transfrontaliers de marchandises.
  4. Étudiez attentivement les chiffres.
    Étudiez votre chiffre d’affaires et vos volumes d’envoi à l’international actuels. Un grand nombre de commerçants interrogés ont démarré leur activité transfrontalière un peu par hasard, car des clients internationaux les avaient identifiés par exemple sur Internet ou via des publicités en ligne.
  5. Visez le succès.
    Décidez si vous souhaitez élargir ou réduire votre cible. Souhaitez-vous être présent sur de nombreux marchés, ou au contraire vous focaliser sur un petit nombre ? Vos marchandises sont-elles recherchées dans le monde entier ou seulement dans quelques pays ? Si vous choisissez de vous concentrer sur quelques marchés uniquement, déterminez s'il est pertinent d'investir davantage dans des services tels que la traduction des sites Internet, la publicité en ligne et une plus large offre de modes de paiement.
  6. En conclusion.
    Identifiez les ressources nécessaires en fonction de votre stratégie et vos besoins à venir. Réfléchissez aux services et aux offres qui vous distingueront aux yeux des clients que vous souhaitez cibler. Que vos clients identifient les revendeurs en faisant confiance au bouche à oreille, à des moteurs de recherche ou des publicités en ligne, vous obtiendrez sans aucun doute les meilleurs résultats en faisant appel à un partenaire logistique fiable, ayant une expertise mondiale.